Le message du réalisateur de La Journée de la jupe

21 mars 2009

Suite à l'excellente audience obtenue sur Arte, pourquoi ne pas envisager un nombre d'entrées en salles à la hauteur du succès du film à la télévision? C'est le souhait de Jean-Paul Lilienfeld qui, pour aider le film à relever ce challenge, nous prodigue les quelques conseils suivants.


RECORD SUR ARTE! On a explosé les scores. 2,246,000 spectateurs.
Maintenant comment aider le film en salles?
Nous démarrons avec peu de salles car nous sommes boycottés par les gros circuits qui ne veulent pas, par principe de films déjà diffusés en télé.
Donc, je crois qu'il faut :

1) Remplir les salles en première semaine,
2) Si elles se remplissent, envoyer des scuds si on nous empêche d'avoir plus de salles.

Objectif 1 : envoyer les gens en salle. Comme on a deux MK2 sur Paris, (Beaubourg et François Mitterrand), dire que ceux qui ont la carte UGC pourront le voir avec leur carte. Et que même s'ils ne vont pas le voir, qu'ils aillent prendre une place par jour avec leurs cartes. Ça ne leur coutera rien et ça nous comptabilisera des entrées.
N'hésitez pas à faire circuler à vos réseaux.

Jean-Paul Lilienfeld


On apprend que le circuit de salles de cinéma MK2 se lance dans l'aventure à l'inverse d'UGC et de Pathé/Gaumont qui, visiblement, nous refont le coup de Banlieue 13 Ultimatum en fermant leurs portes à un film au sujet "sensible". Officiellement, les sorties se bousculent et ils préfèreraient simplement favoriser les films inédits.