Test du DVD de La Journée de la jupe

3 août 2009
Lors de sa diffusion à la télévision, La journée de la jupe réalisa une des meilleures audiences d'Arte avec près de 2,5 millions de téléspectateurs. Il fut ensuite projeté dans une cinquantaine de salles de cinéma indépendantes.
Lorsque l'on se réfère à l'incroyable buzz positif qui entoura, à juste titre, le film de Jean-Paul Lilienfeld à sa sortie, on se dit qu'il mérite d'élargir encore plus son succès.


Son arrivée en vidéo semble providentielle. En effet, rien de tel que le DVD pour lui permettre d'exploiter le maximum de son potentiel et toucher le plus large public possible.

L'ayant bien compris, l'éditeur a d'ailleurs réuni tous les éléments nécessaires pour atteindre cet objectif : date de sortie judicieuse (hasard du calendrier dû à la chronologie des médias ou pure décision marketing ? En tout cas, chaque établissement scolaire devrait en posséder un exemplaire), prix attractif, accès à la haute définition avec le Blu-ray, et surtout un produit à forte valeur ajoutée compte tenu de sa qualité technique et de ses suppléments inédits.



CARACTÉRISTIQUES DU DVD (le Blu-ray™ Disc sera traité ultérieurement) :

Image :
Transfert excellent sans pour autant atteindre la perfection. On constatera une luminosité plus faible qu'au cinéma, notamment dans les scènes en intérieur. Les contrastes, la définition et surtout la saturation ne trahissent pas le travail du chef opérateur et les intentions du réalisateur, d'ailleurs évoqués par ce dernier dans son commentaire. Et quel plaisir de découvrir une image libérée des incrustations abusives de la chaîne lors de sa diffusion télévisée.

Son :
Clair et aux effets très discrets, que ce soit en 5.1 ou en stéréo. Aucun éclat pour un film qui n'en requiert pas. Les dialogues sont correctement mis en avant pour une écoute idéale ; on ne demande rien de plus à un film sans artifice sonore et dont la musique se fait très discrète jusqu'aux toutes dernières minutes.

Suppléments :
Dans le commentaire audio, Jean-Paul Lilienfeld décrit avec précision la création de chaque scène en revenant sur les intentions et le tournage en lui-même. Il parsème son discours de nombreuses anecdotes et révèlent certaines des contraintes d'un budget serré.
Le deuxième et dernier bonus s'intéresse plus particulièrement au travail des "élèves" pendant leur préparation et sur le plateau. Ne vous attendez pas à apercevoir Isabelle Adjani qui a préféré s'éclipser en faveur du film et des apprentis comédiens. Le son de sa voix et la pointe du canon de son arme s'immisceront néanmoins furtivement au détour de quelques images. D'une durée de 50 minutes, il est divisé en six parties comme suit : Ouverture du coaching, Naissance du jeu, De l'un à l'autre, improvisations, Le bordel... mais un petit peu organisé, L'exercice de Sarah et L'épreuve du tournage.

Menus :
La navigation du DVD a déjà été abordée ici.

Pour finir, et puisque nous sommes sur Le Blog Isabelle Adjani, je retiendrai ces paroles de Jean-Paul Lilienfeld, tirées du commentaire audio, à propos de son interprète principale :
"Travailler avec Isabelle c'est surtout en amont parler d'intentions. On n'apprend pas à des comédiens de cet acabit à jouer, on se met d'accord sur des intentions. Elle fait tout ce que vous
voulez mais en mieux que ce que vous aviez imaginé ; ensuite il y a juste à monter ou descendre un petit peu le curseur pour rendre le tout cohérent, pour exacerber un sentiment. Je l'appelle le Stradivarius car je pense que la satisfaction qu'elle donne à un metteur en scène est probablement comparable à celle d'un violoniste qui a l'occasion de jouer sur un Stradivarius. C'est quelqu'un qui travaille énormément, pas du tout blasé par son expérience. Il lui est arrivé plusieurs fois de m'appeler à dix heures du soir pour parler des intentions de la scène du lendemain alors qu'on en avait déjà longuement parlé ; mais ce n'était jamais pour des raisons inutiles, c'était toujours pour affiner. Et puis, elle a autre chose qui est extrêmement étonnant, c'est la seule comédienne qui est capable de faire ça : après quelques prises, elle va se regarder au combo. Elle a la capacité de se regarder de l'extérieur comme si c'était quelqu'un d'autre et de juger son travail. Je l'ai entendu devant le combo dire "elle est bien là" ou "là, elle est pas terrible, peut mieux faire". Ça la nourrit pour les prises suivantes, pour rectifier le tir."

Spécifications techniques :
1 disque double couche
Image : Format 1.85 - 16/9 compatible 4/3
Language : Français Dolby Digital 5.1 - Français Stéréo
Aucun sous-titres
Film découpé en 16 chapitres

Suppléments :
- Commentaire audio du réalisateur
- Documentaire "Du coaching au tournage" (50 minutes, divisé en 6 modules)

Sortie le 23 septembre 2009
DVD : 19,99€, Blu-ray™ Disc : 24,99€


Le site de vente en ligne d'ARTE vous permet dès à présent de pré-commander le DVD et le Blu-ray™ Disc.
Rendez-vous sur www.arteboutique.com