Son cadeau le plus...

29 novembre 2009

Ce mois-ci, Isabelle Adjani se prête au jeu de la rubrique "Mon cadeau le plus..." du magazine Marie France. Elle revient pour cela sur son expérience théâtrale de la fin 2006.





" C'était au Théâtre Marigny, à Paris, où je jouais Marie Stuart. Mourir décapit
ée n'est pas chose aisée, même si c'est pour rire, comme disent les enfants. Mais quand le rideau est tombé et que j'ai vu le public comme possédé et illuminé par une force extraordinaire, j'ai ressenti alors tellement d'amour et de joie, que ce fut pour moi un cadeau bouleversant. La communion avec le public ce soir de Noël a un caractère sacré... Les spectateurs viennent soit parce qu'ils sont trop seuls, soit parce qu'ils sont en famille, recueillis ensemble. Ils sont habités par le même désir de don que nous. Ce soir-là, je n'arrêtais pas de me répéter : “C'est le plus cadeau du monde.” "