Cours de Français

2 novembre 2009

A tout juste 17 ans, Isabelle Adjani se voit proposer un contrat à la Comédie-Française. Elle devient la première Pensionnaire engagée sans le passage préalable, jusque-là obligé, du Conservatoire (une grève impromptue des transports l'avait d'ailleurs précédemment fait échouer au concours d'entrée).


A son actif : un film d'enfants, la première réalisation de Nina Companeez et surtout des débuts remarqués dans La maison de Bernarda mise en scène à Reims par Robert Hossein qui, ayant repéré son talent, réussit à convaincre ses parents de la laisser quitter la Capitale pour quelques mois. Arrivée au Français à la fin de l'année 1972, il faudra cependant attendre le second trimestre de l'année suivante, avec le rôle d'Agnès dans L'École des femmes, pour que le tout-Paris découvre le visage de la nouvelle ingénue qui deviendra très vite le phénomène Adjani. Elle jouera cette pièce en alternance avec L'Avare et Port-Royal puis enchainera en 1974 avec Ondine et la reprise de La maison de Bernarda qui restera sa dernière collaboration dans la maison de Molière, les sirènes du cinéma s'étant faites sérieusement entendre. Cette courte période à la Comédie-Française servit sans aucun doute de véritable tremplin à la carrière de la toute jeune comédienne qui y vécut une entrée ainsi qu'une sortie des plus atypiques.


Historique de cette période théâtrale :
- 1er décembre 1972 : Début du contrat d'Isabelle Adjani à la Comédie-Française. L'École des femmes, réalisé par Raymond Rouleau pour la télévision, n'a pas encore été diffusé. Contrairement aux idées reçues, Pierre Dux, alors administrateur général, n'a donc pas été influencé par cette interprétation d'Agnès mais impressionné par la performance de la jeune comédienne dans La maison de Bernarda montée par Robert Hossein à Reims.

- 8 mois : Durée du premier contrat proposé par la Comédie-Française (il sera renouvelé jusqu'au départ volontaire de la comédienne).

- 21 mars 1973 : Première apparition d'Isabelle Adjani sur la scène de la salle Richelieu, nouvellement rénovée, dans L'Avare.

- 5 pièces : Sur un peu moins de trois saisons (une saison s'étalant de septembre à juillet, seule la saison 1973/1974 fut complète), Isabelle Adjani jouera dans L'Avare, L'École des femmes, Port-Royal, Ondine et La maison de Bernarda (reprise de la mise en scène de Robert Hossein au Théâtre National de l'Odéon).

- Décembre 1974 : Isabelle Adjani adresse sa lettre de démission à Pierre Dux, le tournage de L'histoire d'Adèle H devant commencer au début de l'année 1975. L'administrateur général n'accusera pas immédiatement réception de la demande manuscrite.

- Mai 1975 : Fin officielle du contrat liant Isabelle Adjani à la Comédie-Française.

Pour l'anecdote, Isabelle Adjani devait jouer en 1975 dans La Célestine prévue en février et dans L'Idiote en mars/avril. Son nom ne disparaitra de la liste des pensionnaires, publiée dans le magazine de la Comédie-Française, qu'à partir du numéro d'octobre 1975.